AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Will you marry me? - Yes! ▬ Eun Jo&Na Yung

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
I'm Invité;

MessageSujet: Will you marry me? - Yes! ▬ Eun Jo&Na Yung   Ven 10 Déc - 21:50

tenue:
Spoiler:
 

Na Yung ouvre lentement une paupière...et la referme. Elle fronce les sourcils et soupire doucement. Où était-elle? Ou avait-elle dormit? A vrai dire, elle ne savait rien de tout cela. Tout ce dont elle était consciente, c'était qu'elle avait bien dormit. Pour une fois. Honnêtement, elle n'avait pas put réellement se reposer ces temps ci! Hier, elle avait dormit chez un certain " Kim Jong Hae " n'ayez pas de pensé étrange, elle a simplement DORMIT chez lui, en se faisant passer pour une SDF. Et qui n'accepterait pas une fille aussi mignonne que Na Yung à dormir chez lui? Sincèrement, avec sa bouille d'européenne♥! Sur ce, elle finit par ouvrir les yeux et remarqua qu'elle se trouvait dans un lit immense, si grand qu'elle n'en voyait même plus le bout...Elle se leva doucement...et vit un gros ours d'environ 1m50 loin devant elle, des jouets par ci par là, et des tonnes d'autres affaires, elle jette un coup d'œil sur la table de chevet et prend le cadre avec une photo entres ses mains. Un homme, blond, grand, aux yeux marrons et une femme, petite, des cheveux noir de jais et des yeux en amande...ils sourient, et la petite fille qui porte une magnifique robe rouge, qui s'accorde avec ses longs cheveux blonds et bouclés se tiens entre les deux adultes, elle a l'air heureuse...si heureuse...Sa gorge se noue, son coeur se serre et les larmes viennent lui brouillé la vue. Elle sait où elle se trouve maintenant, tout est clair, ou presque...Sa chambre, son cadre avec sa photo...elle et ses parents. Elle avait 9 ans à cette époque, la belle époque. Na Yung renifle et nettoie les larmes qui perlent sur ses joues, elle enlève la photo du cadre et la serre contre sa poitrine. Et elle pleure, elle pleure un long moment, comme un bébé, et elle cris, hurle de douleur et plaque son visage contre son oreiller et hurle encore...

Quelque minute plus tard, elle finit par se calmé, elle reprend son souffle, se lève et se dirige d'un pas lourd vers la salle de bain. Elle observe le reflet d'une jeune fille dans le miroir et s'avance pour lui touché le visage, puis, d'une voix à peine audible, pleine de sanglot elle murmure..." tu ressembles à papa..." elle sourit amèrement et fait sa toilette.

Cette journée allait être difficile, certainement. Elle n'aurait pas dû venir ici. Elle était consciente que cette maison inhabité sinon par les domestiques ne ferait que raviver de mauvais souvenir. Et pourtant, cette envie...cette envie si forte de se replonger dans le passé, de pouvoir rêver à nouveau! Oh Na Yung voudrait tellement rêver à nouveau! A vrai dire, elle avait hésité...d'un côté, elle voulait aller chez Eun Jo, mais de l'autre, elle ne voulait pas l'embêter...Même si il lui manquait terriblement, un manque qui ne cessait de ronger son cœur, ces temps ci. Elle posa une main sur sa poitrine et grimaça de douleur. Elle inspire, expire doucement lève le poing et pousse un petit " Fighting! " pour se motiver. Elle s'habille, sort de la chambre et descend doucement les escaliers en observant la maison vide, sombre...Elle pressa le pas et sortit de l'immense demeure des Lee. Qui avait plus l'air d'une maison hantée qu'autre chose, à vrai dire. Même si des domestiques continuait de nettoyer, il y avait toujours cette odeur de renfermé...de vieux...de lointain.

[...]

Na Yung se rendit sur la grande place et marche lentement. Vraiment, aujourd'hui, sa tête était totalement vide, dénué de toute idées farfelues...dommage. Elle voulait s'amuser, aujourd'hui! Non, non, en réalité elle avait besoin de Eun Jo. De tendresse, de douceur, d'amour...après avoir passé une semaine à dormir n'importe où, à faire n'importe quoi. Elle avait besoin de calme. Besoin qu'on lui fasse la morale, peut être, elle voulait voir son amour en colère, qu'il lui crie dessus, et qu'il finisse par la prendre avec une certaine fougue dans ses bras, qu'il embrasse ses cheveux et lui souffle des mots doux à l'oreille pour la rassuré. Elle jeta un coup d'œil à sa bague et sourit. Un pas, trois pas, elle s'arrête. Les battements de son coeur s'accélère, il bat si vite que Na Yung a du mal à respirer. Est-ce lui? C'est lui n'est-ce pas? Eun Jo, il est bien assit sur le banc, juste en face d'elle? Que fait-il ici? Na Yung se mord la lèvre, affiche un grand sourire et s'avance d'un pas enjoué vers Eun Jo. Elle se place derrière lui, pose ses mains glacées sur ses yeux, s'approche de son visage et lui dépose un doux baiser sur la joue, puis elle s'approche de son oreille et lui murmure d'une voix douce, une voix d'enfant...

- Qui est-ce? Si vous trouvez, jeune homme, je vous promet de faire tout ce dont vous avez envie que je fasse.




Revenir en haut Aller en bas

avatar
I'm Invité;

MessageSujet: Re: Will you marry me? - Yes! ▬ Eun Jo&Na Yung   Sam 11 Déc - 8:57

    Une journée des plus banale pour le jeune Eun Jo. Aujourd'hui, serait une journée comme toutes les autres - mais cette fois-ci sans travail et sans cours, mais comme les autres, hein - Enfin du moins c'est ce qu'il c'était dit en ce levant ce matin. Il c'était levé d'un pas nonchalant, avait traîné pour ne pas changer les pieds jusqu'à la salle de bain. Le brun avait prit le temps de ce laver, ce brosser les dents, de ce parfumer, mais aussi de ce coiffer. Pour une fois qu'il n'avait pas à ce presser, il pouvait prendre le temps de s'arranger un peu. Il n'avait pas oublié ses bonnes habitudes, il avait glissé à son annulaire son alliance et le voilà presque prêt. Le brun regarda longuement par sa fenêtre, le temps s'y faisait bien gris et le froid avait l'air de frigorifier toute la ville. Il ferma les yeux, enfila son seul sous-vêtement en toute lenteur, puis il suivit d'un débardeur, d'un pull de couleur sombre puis d'une très large veste noire aux manches claires que sa femme lui avait offert. Il voulait toujours l'avoir prêt de lui, c'était une habitude, il enfila son bonnet ainsi qu'une écharpe autour de son cou et traina des pieds jusqu'au rez-de chaussez. Sa mère adoptive y était. Elle ne travaillait donc jamais? Et cette simple phrase sortie toute seule de sa bouche, laissant la pauvre femme crier du plus qu'elle pouvait. Il aurait peut-être du garder ça pour lui. Il aurait peut-être même dû. Son grand-frère vint lui poser une tape sur l'épaule comme pour lui donner. Du courage il en aurait bien besoin pour cette journée à rester à la maison, à aider mais surtout à nettoyer. Il sourit au plus âgé, posant aussitôt son regard sur sa petite sœur, il lui demanda alors l'heure et elle pointa tout simplement du doigt l'horloge en hauteur, ce levant de table, elle lui baisa la joue, salua sa mère et s'en alla. Le portrait d'une famille parfaite, hein? Une famille dans laquelle il ne ce sent pas à sa place. Une famille qu'il aime malgré ça. Sa famille adoptive. Dix heures vingt-huit. Il soupira fortement, demandant à sa mère où ce trouvait l'homme de la famille, elle s'arrêta subitement de ronchonner lui avouant qu'il était partit très tôt au travail. Oh, pauvre homme. Il travaillait dur pour cette famille. Et il devait surement travailler deux fois plus à présent, c'était dû à l'arrivée de Eun Jo. Il le savait. Il haussa tout simplement des épaules, ne prenant rien à manger. Il n'oublia pas son paquet de cigarette posait comme toujours sur la table basse du salon, il taquina quelques minutes son frère qui ne cessait de lui parler de sa fameuse femme. Qui était-elle? Depuis quand était-il marier? Eun Jo, ne cessait de hausser des épaules ce le demandant même à lui même. Oui, sa question n'était pas mauvaise? Depuis quand était-il soit disant marier? Depuis un bon bout de temps pas vrai? Il ce chaussa de ses baskets puis sortit de la maison en saluant sa petite famille. Il ferma la porte, les mains soigneusement rangées dans ses poches. Depuis qu'il avait quinze ans il était marié? Non, c'est à quinze ans qu'il l'a demandé en épousailles avant de ne la demander en mariage à ses seize ans. Oui, c'était bien ça. Donc cela fait...quatre ans de mariage? Tout ça? Il haussa un sourcil touchant le haut de son nez il n'avait pas mit ses lunettes? Aish, quel idiot. Tant pis, ça n'est pas comme s'il allait mourir, il ne sortait que pour prendre l'air. Pour revenir au sujet, quatre ans de mariage c'est tout de même très gros, voir immense! Et s'il avait été réellement marier aujourd'hui, qu'aurait-il fait pour fêter dignement cette union?

    Il s'arrêta au beau milieu de la grande place. Combien de temps avait-il marché? Il s'asseye sans trop ce poser de questions sur le premier banc qui lui fut présenté. Il sortit comme à son habitude une cigarette de son paquet, l'alluma à l'aide d'une fine allumette, histoire de ce réchauffer. Une chaleur qui ne vint pourtant pas au rendez-vous. L'arnaque. Il lâcha un nuage de fumée vers le ciel, regardant tout simplement les gens traversaient, ou bien juste passer. Devrait-il l'inviter à dîner? Ou bien devrait-il tout simplement lui dire qu'il l'aime, tout comme bon homme marié? C'est aussi une bonne idée, il l'emmènerait ce promener, la ferait rire, la tiendrait fortement par la main et il le lui susurrerait à l'oreille comme dans les films à l'eau de rose que sa sœur lui force malheureusement à regarder. C'est aussi une bonne idée.

    Il ne put penser bien longtemps, deux mains glacées vinrent ce poser sur ses yeux lui bouchant la vue. Il sursauta un peu, retirant rapidement la cigarette qu'il avait dans la bouche. Ce demandant qui ça pouvait bien être. Sa sœur? Non, elle était bien partie pour le lycée. Alors qui d'autre? Vous savez ça n'est qu'au baiser posait sur sa joue, qu'il reconnut réellement la personne. Cette douceur, tout cet amour que cette personne pouvait bien lui porter. C'était elle, hein? " Qui est-ce? Si vous trouvez, jeune homme, je vous promet de faire tout ce dont vous avez envie que je fasse. " il fit mine de réfléchir un grand sourire sur les lèvres. Comme s'il avait besoin de deviner. ▬ Mon amour. dit-il de façon à commencer. Il écrasa sa cigarette, soupirant fortement. Et lorsque l'on parle du loup, elle apparaît comme un génie. Lorsqu'il a besoin d'elle, elle ce trouve ici. Et elle peut exaucer n'importe lequel de ses désirs. Il posa ses mains sur celle de la jeune fille, comme pour qu'elle puisse lui redonner la vue. Il haussa un sourcil, tournant la tête en sa direction. Il tapota à ses côtés l'invitant à s'assoir. Une fois ceci de fait, il sourit de toutes ses dents, lui offrant le plus beau de tout ses sourires. ▬ Je veux tes lèvres. Eun Jo, posa ses doigts sur le menton de sa princesse, il s'approcha doucement des lèvres de la jeune demoiselle. Un baiser. Un nouveau, pour commencer la journée. Pour ce donner de la force. Un baiser tout simplement amical, enfin du point de vue du jeune coréen. Tout ça n'était qu'une simple mascarade, ce mariage, ces bagues, ces baisers et tout ce qui suit avec. Mais il aimait jouer à ce jeu qui pouvait être dangereux pour leurs sentiments à tous les deux. Il posa ses lèvres pulpeuses sur les lèvres fines de la jeune fille, un baiser appuyé, rien de plus. Il était d'une douceur, d'un taque, ce simple baiser l'avait mit dans tous ses états, c'était Na yung, c'était sa femme, hein? Alors bien évidement qu'il devait être prit par ce sentiment. Le baiser prit doucement fin, laissant Eun Jo rire de plus belle:

    ▬ Tu es toujours bien timide. Tu devrais avoir l'habitude à présent.

    Il s'arrêta de rire, restant tout de même souriant. C'était tout de même agréable de ce dire qu'elle était toujours aussi sensible aux baisers du jeune homme, cette timidité, il ne l'aimait que trop, il ne pourrait s'en lasser. Il croisa le regard de sa femme et s'en trop hésiter il entrelaça ses doigts aux siens:

    ▬ Que fais-tu dehors à cet heure-ci? Aurais-tu lu dans mes pensées? Je pensais tout justement à toi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
I'm Invité;

MessageSujet: Re: Will you marry me? - Yes! ▬ Eun Jo&Na Yung   Sam 11 Déc - 12:59

- Mon amour


Mon amour, mon amour...Comment se fait-il que de simples mots lui fassent un tel effet? C'est étrange, un humain, c'est étrange, ces sensations, l'effet qu'il produit sur elle, sur son coeur, qui ne cesse de battre de plus en plus vite, de plus en plus fort, elle se mords la lèvre à nouveau, et tente de reprendre son souffle: il finira par la tuer, un jour. Son coeur ne pourra plus supporter tant d'amour, et elle mourra de la plus belle façon qui soit. Eun Jo tapote la place vide à côté de lui, et Na Yung ne se fait pas prier et le rejoint, elle pose une jambe sur le banc et se tourne vers lui. Elle admire les traits de son visage parfait, silencieuse, tentant de calmé les battements de son coeur, elle avale difficilement sa salive: il est...impressionnant. Il l'impressionne, plus le temps passe, plus..il est beau, fort...splendide. Elle fixe ses lèvres pulpeuses. " Embrasse moi, embrasse moi, vite...! " Na Yung le réclame de tout son coeur, de tout son corps, c'est insupportable, elle le veut, pour elle, à elle seule, elle l'aime, elle l'aime tellement! Il sourit, de son sourire magnifique, Na Yung n'en peut plus.

- Je veux tes lèvres.


Na Yung inspire lentement, et attend. Elle attend son baiser, elle l'attend avec impatience, elle n'a jamais été très patiente, à vrai dire. Elle l'attend comme si c'était la dernière chose qu'elle voulait au monde, comme si, avec un simple baiser, elle devait sauver la terre entière, elle l'attend et le veut comme les pirates dans les histoires aspire à avoir des trésors, comme une princesse attendant son prince charmant. Tout cela, avec beaucoup plus de puissance et d'avidité. Il le fait, enfin, après avoir attendus toutes ces secondes! Et Na Yung se laisse faire, elle rougit, et bat plusieurs fois des cils avant de fermé les yeux. On dirait une adolescente qui vient d'embrasser le garçon qu'elle aime pour la première fois. C'est toujours comme ça, avec Eun Jo. D'ailleurs, c'est étrange, ce genre de baiser entre amis. Na Yung s'en fiche, pour l'instant, même si cela lui inflige des nouvelles douleurs, lorsqu'elle est avec lui, qu'il l'embrasse ainsi, elle est heureuse. Et pour rien au monde, rien, elle ne renoncerait à cela, à ces petits moments de bonheur intense qui lui donne du courage.

- Tu es toujours bien timide. Tu devrais avoir l'habitude à présent


Ils se connaissent depuis tout petit...ils ont grandit ensembles...mais Na Yung ne peut pas s'empêcher d'être timide avec lui. Enfin, lorsqu'il fait ce genre de chose. Avant, ce n'était pas pareil, ils étaient jeunes, mais maintenant, Eun Jo devient un vrai homme, alors que Na Yung a toujours une tête et un corps d'enfant. C'est vrai, elle est mince, petite, frêle, et a de grand yeux marrons, elle n'a pas changé depuis qu'ils se sont rencontré. Néanmoins, Na Yung lui sourit, un sourire chaleureux et plein d'amour. Le sourire qu'il est le seul à pouvoir voir, le seul. C'est son sourire, le sourire à Eun Jo, pour Eun Jo.

- Que fais-tu dehors à cet heure-ci? Aurais-tu lu dans mes pensées? Je pensais tout justement à toi.



- Et bien, je reviens tout juste de la maison de mes parents. Je me suis juré de ne plus y retourner, mais parfois, j'y vais inconsciemment. Mais c'est une bonne chose! Ca prouve que j'ai encore de l'espoir, n'est-ce pas? Je ne rêve plus, mais j'espère, l'espoir n'est-il pas l'équivalent des rêves?


Elle s'arrête un moment, et se dit qu'elle n'aurait pas dû entamer cette discussion, sinon, il se pourrait bien qu'elle se mette à pleurer à nouveau. Et Na Yung ne veut surtout pas que cela se produise, ça gâcherait tout, elle est heureuse, en ce moment, avec Eun Jo.


- A vrai dire, je ne sais pas quoi faire! Je pensais à toi aussi, et...tu étais là, devant moi, c'est toi qui as lu dans mes pensées, mais tu ne veux pas me le dire, c'est ça? Ce n'est pas grave, je te pardonne<3 ! Et toi, que fais-tu ici?


Elle prend la main de Eun Jo, embrasse l'alliance autour de son doigt, pose la paume sur sa joue et lui sourit. Un petit sourire mignon, qui donne envie de lui pincer les joues, de la prendre dans les bras et de crier " TROP MIGNOOOOOOOONNE <3333 ! "
Revenir en haut Aller en bas

avatar
I'm Invité;

MessageSujet: Re: Will you marry me? - Yes! ▬ Eun Jo&Na Yung   Sam 11 Déc - 19:49

    Ce simple baiser avait fait bondir son cœur. Ses yeux s'étaient éteints tout seul, il avait été envouté par les lèvres et le souffle de la jeune fille. Petit, ça n'avait jamais était son rêve d'être marier, pour lui c'était même un désavantage, il voulait profiter de la vie, c'étai sa devise. Mais très rapidement il a voulu faire de celle son unique, sa femme. Et lorsqu'il avait avoué ça à son père, celui ci en avait franchement rit, ce demandant bien à quoi il pouvait bien penser. Il était encore jeune. Il aurait aimé que son père puisse le voir aujourd'hui, qu'il puisse être fier de lui et lui dire que finalement il n'était pas fou. Oui, parce qu'il n'était pas fou finalement. Son rêve de petit garçon était devenu réalité ou du moins presque...Elle n'était réellement pas sa femme, elle n'était que sa meilleure amie et ça ne va pas plus loin, c'était lui qui a rentré cette stupide idée dans la tête de la jeune fille et étant une jeune femme à tout risque, elle c'était prêtait au jeu, lui répondant bêtement oui. Elle voulait être sa femme, pour le meilleur mais aussi pour le pire. Il n'avait pas eu de cérémonie, pas d'invités, ça c'était fait entre eux et malgré la la non-crédibilité de leur relation, ils le vivent plutôt bien. Il embrassa une dernière fois les lèvres de la jeune fille, ouvrant les en lenteur les yeux. Il ce sentait revivre, il ce sentait bien. Il pouvait mourir maintenant, je vous l'assure. Mon amour, son amour était la plus compréhensible femme qui soit dans ce monde de fou. Il croisa le regard de la jeune fille, un regard timide, ses joues légèrement rosies par la gêne. Elle ce trouvait toujours timide après un baiser échangé, ça l'amusait de lui faire la remarque à chaque reprise. Elle resta silencieuse, laissant le jeune homme sourire de plus belle, elle le rendra fou, enfin s'il ne l'est pas déjà. Il regarda la main gauche de la jeune fille comme pour voir si son alliance y était. Toujours. Il avait toujours ce besoin constant de vérifier si elle l'a portait, même s'il lui faisait horriblement confiance, oui, c'est vrai, vous trouverez peut-être ça bête, mais lui pas du tout et il pense que ça ne gêne pas la jeune fille. Il plongea son regard dans celui de sa femme, entrelaçant ses doigts aux siens. Les passants les regardaient comme toujours, d'autres riaient, d'autres devaient ce poser des questions. Oui, ils sont mariés et il aimerait le crier sur tout les toits. Un homme aussi beau, une femme aussi séduisante. Sa peau douce, son sourire angélique, son corps fragile pour ne pas dire intentionnellement enfantin, son style de vêtement si particulier, il en était fou amoureux. Parfois, dans ses moments de solitudes, il s'imagine la caresser. Lui caresser la joue, lui caresser les cuisses, l'embrasser langoureusement comme un vrai couple. Finalement, c'est ce qui lui manque dans sa vie, une personne qui sera le soutenir réellement, qui ne le cherche pas à longueur de journée. Une personne simple, une personne qui à un parcours qui lui est équivaux. Cho Eun Jo fait dans la simplicité, maintenant vous le savez. Il ne cherche pas la personne la plus difficile, la plus inaccessible. Il prend ce qu'on lui sert c'est tout.

    Il lui demanda sans trop attendre ce qu'elle faisait ici, à glander seule sur la grande place. Elle pourrait ce faire draguer, qu'es qu'elle croyait? Ce trouvait-elle aussi horrible que ça pour traîner dans la rue...seule? Il fronça les sourcils, serrant un peu plus l'entrain qu'il avait sur la main de sa compagne. Il en voulait encore, il voulait encore un baiser, il voulait aussi la toucher, lui dire qu'il serait toujours là pour lui et il n'aurait pas hésité à le faire si elle n'avait pas été aussi rapide à lui répondre, hum? Il baissa la tête à sa réponse. Elle était encore allé dans cette maison, elle avait tellement de courage, lui n'en avait pas, du tout même, lorsqu'il fut adopté. Il fugua, essayant de faire le vide dans sa tête chez cet ami, mais ça n'avait rien arrangé, il était alors retourné chez lui et juste après sa visite, juste après avoir longuement pleuré. Il brûla la maison, il ce retrouva rapidement au commissariat. Il souffla fortement ce demandant si ça avait été la meilleure solution. Fuir ses peurs, fuir son passé. Il ne pourrait, c'est impossible. Il les a encore dans la tête, il entends encore leur voix et même s'il ne rêve plus tout à le hante. Il aurait peut-être dû espérait. Espérait comme Na Yung le faisait. Elle était beaucoup plus forte que lui, dans tous les ca il la jalousait. Il souffla dans l'air, laissant de la buée s'en aller de sa bouche. Il sourit un peu, posant sa tête contre l'épaule de la jeune fille. Il ce tait, il ne dit rien du tout, il n'avait rien à dire de toute façon. Il écouta attentivement les paroles suivantes de la jeune fille, croisant à plusieurs reprises le regard de quelques passants. Elle n'allait pas pleurer, hein? Il ne pouvait pas la consoler avec ce froid, c'était comme s'il était congelé. " A vrai dire, je ne sais pas quoi faire! Je pensais à toi aussi, et...tu étais là, devant moi, c'est toi qui as lu dans mes pensées, mais tu ne veux pas me le dire, c'est ça? Ce n'est pas grave, je te pardonne<3 ! Et toi, que fait-tu ici? " il ne put s'empêcher de rire, reportant toute son attention sur la jeune fille. N'importe quoi...Elle disait vraiment n'importe quoi. C'était elle qui avait lu dans ses pensées, à moins que ça ne soit du au hasard toute ces rencontres mystérieuses. ▬ Tu me pardonnes? C'est déjà ça. Et bien comme tu vois, je savais que tu allais passé par ici, vu que je sais lire dans tes pensées. Je me suis empressé de me poser sur ce banc pour faire plus naturel, mais maintenant que tu as découvert mon secret, la prochaine fois je viendrais te voir en toute simplicité. il lui fit un clin d'œil, tremblotant légèrement. Il avait horriblement froid et il ce demandait si sa n'était pas le cas de sa petite femme. Il repensa longuement aux paroles de la jeune fille. Elle espérait. Qu'espérait-elle au juste, il ne tarda pas à lui répondre avec un très léger retard:

    ▬ Tu me dis espérer. Et qu'espères-tu au juste? Dis moi, j'aimerais espérer avec toi. Je n'attends que ça. il posa ses magnifiques lèvres sur la joue douce de la belle brune, souriant ensuite. C'était bien triste, tout espoir pour lui était anéanti, il aimerait sourire comme avant, il aimerait que son cœur batte comme avant. C'est impossible. Il le savait. Il sourit en la voyant baiser son alliance, elle était aussi heureuse que ça d'appartenir à un homme. Eun Jo pour être plus précis. Lui aussi était heureux de lui appartenir. Il souffla fortement emmenant la jeune fille tout contre lui, il passa un baiser sur sa joue, puis encore un sur lèvres, un beaucoup plus approfondit que le premier. Un baiser, comme dans les films d'amour. Un baiser langoureux, sa langue caressait la sienne, sa main soigneusement posait sur la nuque de la belle. Il la caressait du bout des doigts à lui en mettre des tonnes de frissons.

    ▬ Mon amour... il relâcha en toute douceur les lèvres de celle ci, murmurant son simple surnom. Il était dingue d'elle. ▬ Tu es douce. il sourit. Leurs visages étaient tout proche, leurs souffles tapaient l'un contre l'autre. On aurait dit un couple d'amoureux. Un joyeux couple.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
I'm Invité;

MessageSujet: Re: Will you marry me? - Yes! ▬ Eun Jo&Na Yung   Dim 12 Déc - 18:35

Eun Jo pose la tête sur l'épaule de Na Yung et celle ci sourit. Il est vraiment trop mignon quand il veut. Il ressemblait tellement à un couple, un jolis petit couple...Combien de fois a-t-il posé sa tête sur l'épaule de Na Yung? Combien de fois y avait-il pleuré? Elle ne saurait le dire, et pourtant, tout contact avec lui ne lui était jamais familier, elle ne s'en lassait jamais, jamais.


- Tu me pardonnes? C'est déjà ça. Et bien comme tu vois, je savais que tu allais passé par ici, vu que je sais lire dans tes pensées. Je me suis empressé de me poser sur ce banc pour faire plus naturel, mais maintenant que tu as découvert mon secret, la prochaine fois je viendrais te voir en toute simplicité.


Eun Jo lui fit un clin d'œil, tremblent légèrement; il avait froid? Le baiser qu'ils avaient échangé n'avait-il pas suffit à le réchauffer? Dommage. Car Na Yung n'avait plus froid à présent, plus du tout, même. Du moins, intérieurement. Cette douce chaleur continuait de se propagé agréablement dans tout son corps, toujours plus forte à chaque contact avec son "mari". Na Yung raffole de ces sensations, elle raffole de tout ce que Eun Jo est capable de lui procuré. Obsédé? Non, elle n'est pas tout à fait obsédé par Eun Jo, elle est amoureuse, follement amoureuse de lui, mais il est plus une drogue qu'autre chose. Un besoin, sans quoi elle ne peut survivre. A CAP, on se drogue aux rêves maintenant, Na Yung se drogue à Eun Jo, elle.



- Tu me dis espérer. Et qu'espères-tu au juste? Dis moi, j'aimerais espérer avec toi. Je n'attends que ça.


Na Yung n'eut pas le temps de répondre, qu'il déposa un baiser sur sa joue. Elle leva les yeux vers lui, suppliante, il n'allait pas s'en arrêter là n'est-ce pas? Et ce fut le cas, car il l'attira vers lui et il entreprit de l'embrasser, avec une certaine fougue, un baiser langoureux, chaud et...plein d'amour. Y avait-il de l'amour du côté d'Eun Jo? Il y en avait, certainement, on n'embrasse pas sa meilleure amie comme cela, il y en avait mais très peu...Na Yung le savait, et pourtant, prise de violents frissons, elle le lui rendit sans hésité. Pauvre Na Yung, elle est tellement désespérer, tellement seule, qu'elle ne se raccroche qu'à une seule personne; Eun Jo. Comme si elle lui offrait son âme et son corps. Il pouvait faire ce qu'il voulait d'elle, la faire souffrir s'il le souhaitait, mais n'était-ce pas déjà fait? Même si Na Yung ne cesse de se répéter que toutes ces sensations et sentiments sont précieux pour elle, elle sait pertinemment qu'il ne ressent pas la même chose pour elle. Et c'est dangereux, très dangereux, Eun Jo détient toute une vie entre ses mains, à lui de voir ce qu'il en fera. Na Yung est fragile, sensible, vulnérable, et le moindre petit écart pourrait leur être fatale, surtout à elle.


- Mon amour...Tu es douce.


Leur visage séparé par seulement quelque centimètre, il sourit, et Na Yung lui rendit son sourire. Elle était au ange, elle ne pouvait pas être plus heureuse qu'en ce moment même. Ils restèrent un moment ainsi, un long moment, Na Yung aurait voulut rester ainsi jusqu'à la fin de ses jours. Ne devait-elle par répondre à sa question? Elle sourit à nouveau, et répondit dans un murmure, une voix douce et enfantine...

- J'espérais qu'ils soient là. Souriant, amoureux...J'espérais recevoir de l'amour, juste un peu d'amour...de la chaleur.


Sachant qu'il savait très bien de qui elle parlait, et surtout, elle savait qu'il comprenait ce sentiment de solitude...


- Les hivers sont rudes, lorsqu'on n'a plus personne autour de soit, n'est-ce pas? J'aimerais, juste une dernière fois, ressentir la chaleur que dégagent toutes ces familles heureuses. Juste une dernière fois, juste une seconde, cela suffirait, j'ai tellement froid, depuis ce jour là...


Na Yung plonge son regard dans celui de Eun Jo et caresse sa joue de sa main glacée.

- Mais tu es là, toi. Tu vois, même si je ne rêve plus la nuit, mes espérances finissent par se réaliser, par l'équivalent parfait de ce que je souhaitait au départ.


Na Yung n'a jamais avoué ce qu'elle ressentait réellement envers Eun Jo, et cette fois ci encore, elle n'en fit rien...

- De la chaleur que dégage une famille heureuse, tu fais partie de ma famille, n'est-ce pas? Nous formons une famille, et je viens recevoir toute la chaleur et l'amour dont j'avais besoin. Merci d'être là Eun Jo ( hésitante, elle finit par déposé un léger baiser sur ses lèvres ) Je t'aime.


Un simple je t'aime qui signifiait énormément de chose, pour elle, mais Eun Jo ne le prendrait certainement pas dans ce sens là.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
I'm Invité;

MessageSujet: Re: Will you marry me? - Yes! ▬ Eun Jo&Na Yung   Lun 13 Déc - 20:48

    Eun Jo sourit tout simplement, il ce sentait bizarrement bien ici. Il était bien dans ses bras, ses lèvres contres les siennes, il avait l'impression d'être dans un tout nouveau monde. Heureusement qu'elle était là pour lui. Heureusement qu'elle ne l'avait pas laissé tomber, sans elle, il serait peut-être passé dans une lourde dépression, il y aurait peut-être eu pire, il ce serait coupé les veines, en gros il serait peut-être mort. Le fait de ne plus rêver le tuer parfois, mais seulement parfois et la solitude le ronge, le remord aussi. Il en avait tellement. Il ne le montrait pas devant sa femme, mais il avait l'impression que son cœur allait exploser, ce déchirer et qu'il en tomberait par terre. Qu'il allait ce remettre à pleurer comme à l'enterrement de son père, qu'il allait posé à nouveau sa tête sur l'épaule de la jeune fille et lui serrer fortement la main pour ne pas qu'elle s'en aille. Oui, il en avait envie, mais il ne voulait plus montrer de faiblesse face à celle ci, elle aussi devait souffrir, remettre ceci sur le tapis serait beaucoup trop douloureux. Il ferma les yeux, profitant agréablement du baiser qu'il échangeait, il goutait ses lèvres avec tact, il voulait lui faire agréablement du bien, il caressait la peau de son cou du bout des doigts. Il ouvrait progressivement la bouche pour laisser leurs langues ce faire du bien, ce caresser, il soupira légèrement, mettant doucement fin au baiser amoureux qu'il venait de s'échanger, avec un léger retard la jeune fille avait répondu au baiser mais il avait appréciait. Ses lèvres s'étirèrent en un magnifique sourire. En la présence de la jeune Na Yung, il ce sentait horriblement bête, ailleurs. Qu'es qu'ils devaient tous ce demander? Ils devaient tous ce poser la même question n'es-ce pas? Comme toujours. Sont-ils ensemble? C'est ce que la majorité des passants pensaient habituellement. Il le savait. Il posa à nouveau sa tête sur l'épaule de la jeune fille reniflant un peu par son sacré petit rhume - rien de très grave - Alors c'était ce dont elle espérait. Un peu d'amour dans sa maison, seulement ça. Lui aussi aurait aimé un peu d'amour dans sa maison, il aurait même prier pour. Mais c'était impossible, sa famille n'était pas faite pour être ensemble, sa mère était partie loin, très loin, tellement qu'il ne savait même pas où il pourrait la retrouver, ce qu'elle pouvait bien faire. Il en est encore perplexe, mais ça n'est pas demain que cette femme reviendra voir son fils. Elle qui était aveugle, c'était peine perdue. Son père ne reviendra pas, son frère non-plus, il le revoit là, allongé dans son lit, les yeux grands ouverts et insipide. Il était mort. Il l'avait laissé seul. Il essaya de chasser ses mauvaises pensées de sa tête, relevant simplement la tête afin de pouvoir la voir. Il adorait l'écouter parler, sa voix était amusante. Elle ressemblait à celle d'un enfant." Les hivers sont rudes, lorsqu'on n'a plus personne autour de soit, n'est-ce pas? J'aimerais, juste une dernière fois, ressentir la chaleur que dégagent toutes ces familles heureuses. Juste une dernière fois, juste une seconde, cela suffirait, j'ai tellement froid, depuis ce jour là... " les familles heureuses? Il pensa directement à sa famille adoptive, il ce sentait de trop, parfois il avait envie de fuir, d'aller autre part. Là bas ça n'était pas chez lui. Il ferma les yeux, s'asseyant correctement sur le banc, ses mains dans les poches. " Mais tu es là, toi. Tu vois, même si je ne rêve plus la nuit, mes espérances finissent par se réaliser, par l'équivalent parfait de ce que je souhaitait au départ. " il ne dit rien, plongeant son regard dans le sien. Il adorait le regard de la jeune fille, il était profond, remplit de gratitude, il fit sa moue mignonne lorsqu'elle lui caressa gentiment la joue. Il sourit doucement, posant sa main sur la cuisse de la jeune fille.

    Il gonfla des joues, souriant gentiment. Sa seule famille. C'était pareil pour lui. Na Yung, était sa femme, sa seule, son unique. Il était bel et bien marié avec la jeune femme. Marier, oui. Et comment cette relation évoluerait-elle? Elle trouverait bien quelqu'un, quelqu'un qui l'aimerait pour de vrai, n'es-ce pas? Lui aussi ça serait de même ou du moins il espérait...Oui peut-être qu'il tombait tout simplement sous le charme de la jeune fille. Il n'en savait trop rien. Ce jeu était de pire en pire...Il le paiera très cher. Il sourit légèrement, fermant en douceur les yeux, quel baiser romantique, un simple baiser et il en disait long. " Je t'aime. " son cœur manqua un battement. Pardon? Il arqua un sourcil, ne pouvant s'empêcher de rire. Elle était timide lorsqu'il l'embrassait, mais lui aussi ne s'habituait toujours pas à ses je t'aime tellement innocents.

    ▬ Je viendrais habiter chez toi, un moment s'il le faut. Tu me manques horriblement et puis j'ai un cadeau pour toi. Un cadeau, oui, un très beau cadeau. Il ce demandait bien s'il devait le lui offrir, mais bon...On verra bien avec le temps. Habiter avec elle? Oui, il voulait vraiment ce retrouver chez elle, comme dans l'ancien temps à rire ensemble et à ce caresser, il aimait ça. Il l'aimait. ▬ Je t'aime aussi, mon amour. il caressa de ses doigts, les lèvres de la jeune fille. Il avait bizarrement envie de ce balader avec elle; il ce leva tendant gentiment sa main à sa princesse, toujours aussi souriant:

    ▬ Allons y, je veux me promener à tes cotés.
Revenir en haut Aller en bas


I'm Contenu sponsorisé;

MessageSujet: Re: Will you marry me? - Yes! ▬ Eun Jo&Na Yung   

Revenir en haut Aller en bas
 

Will you marry me? - Yes! ▬ Eun Jo&Na Yung

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kusha Kusha :: Back to LIFE :: Sujets Terminés ou abandonnés-