AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Kitty cat always be beloved ft Tatsuya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
I'm Invité;

MessageSujet: Kitty cat always be beloved ft Tatsuya   Dim 19 Sep - 20:01

    Il faisait étrangement chaud aujourd'hui. Il faut dire que la température changé souvent ces derniers temps, et, encore traumatisé par la canicule de l'été, les tokyoïtes avait du mal à trouver ce temps ensoleillé vraiment "chaud". C'était la saison des pot-au-feu et des uniformes manches longues un peu plus tôt. Lui ne s'était pas vraiment pris la tête. Un pull à capuche large d'un jolie vert faisant ressortir sa peau pâle et ses cheveux noirs de jais attaché négligemment en haute couette, quelque mèches de cheveux balayant son visage. De large lunettes cerclé de noir visé sur son nez, cachant à peine des petites cernes. De la langue, il replaçât le fer à cheval qui lui tenait lieux de piercing. Il enfonça un peu ses mains dans les poches de sont jean, avant de ressortir un portable noir sertis d'une multitude de staps multicolore (tranchant franchement avec son visage impassible). Il ouvris la machine d'un coup sec, parcourant le petit écran des yeux, avant de soupirer presque inaudiblement. Ses doigts baguer tapotèrent un instant sur le portable avant de le remettre à sa place. Toujours pas de nouvelle du "fugueur". Sa ne faisait pas si longtemps que sa, en fin de compte, mais il était tellement rare que Arata passe une journée sans entendre la sonnerie tonitruante de son portable. "Kero to march". Il ne voudra jamais l'avouer, mais cela lui manquer quand même. Il secoua la tête. Non, ce n'était pas le moment de penser à sa. Il faut ce changer les idées, c'est pour sa qu'ils étaient la non?

    A force de rester dans leurs cocons à ressassé encore et encore les mêmes histoires et inquiétudes, tout cela était devenus... Fatiguant. Alors pour une fois, il avait décidé de sécher les cours, même si c'était sa plus grosse journée. Pas le coeur à allé suivre les nouvelles aventures et Haruhi Murakami, si c'était pour être obsédé par le fait que Tatsuya lui, soit seul à la maison.

    Il glissa son regard sur le blond devant lui. Ils marchaient lentement dans les rues d'Ikebukuro, mais pourtant, Arata prennait un soins particulier à ne pas être trop proche de l'homme. Peut être, surement même, parce qu'à chaque coins de rues, les gens suivait cette silhouette svelte aux hanches dansante. Tatsuya, Ryu, même combat. Ces hommes faisait dégouliner l'envie des hommes. Et malheureusement Arata n'était pas une exception à la règle. Il préférait juste ne pas y penser, après tout, ce n'était pas si grave. Pour l'instant, il voulait juste voir un sourire éclatant sur le visage du blond, c'était sa préoccupation principale, et pour cela, il était près à tout. Voilà pourquoi ils étaient la, sous le soleil de Tokyô, à vagabonder sans réel but.

    La plus part des quartiers de Tokyô ont "des heures". Shibuya, Shinjuku ou Kabukicho sont des quartiers qui vivent principalement la nuit. Harajuku et Akibahara la journée, et les WE. Ikebukuro, que se soit la nuit ou le jours, est toujours animé. Toujours avec ces vendeurs ambulant, ces rabatteurs, et ces petits voyous. Il était possible de voir des gens se battre. De voir des gens se faire tabasser. De tabasser des gens. Mais la plus part du temps il ne se passait rien. Pour Arata, c'était le quartier parfait.


    - Je suis désolé, je ne suis pas aussi distrayant que Ryu, mais je connais ces rues par coeur, et puis, j'aimerais qu'on passe une journée légère, sans penser ni au passé, ni au futur. Juste tout les deux, rien d'autre.


    Il prend une pause, laissant son regard couler le long de l'avenue. Sonder les gens, les visages. Le bruit de la population et la plus belle des musiques. Il ne peu s'empêcher de sourire en coin, un peu gené. Il fixe encore un peu la rue avant de poser son regard sur Tatsuya.


    - Donc, si tu veux allé au restau', ou n'importe ou, faire n'importe quoi, n'hésite pas.


---------------------

bouh c'est nul >< mais je sais pas si je suis sencé savoir que tu veux un chat? Vaux mieux que tu me demande non? XD bon tente de rattraper ce pitoyable post JE T'EN SUPPLIE!!! @__@
Revenir en haut Aller en bas

avatar
I'm Invité;

MessageSujet: Re: Kitty cat always be beloved ft Tatsuya   Jeu 23 Sep - 17:24

Tatsuya inspire profondément l'air neuf qui rentre dans ses poumons. Pas que celui qui est dans leur appartement soit nauséabond, comme celui qu'il avait avant dans son petit studio, mais les idées noires s'y ressassent depuis ce soir où Ryu a foutu un bordel monstre dans leurs vies. Alors, quand Arata lui a proposé de sortir, allant jusqu'à sécher ses cours, il n'a pas pu refuser. Il est mal habillé, il a enfilé un simple jean et un débardeur, ses longs cheveux sont négligemment attaché, mais les hommes continuent à le regarder. Il écoute son colocataire. Moins bien que Ryu ? Non. Il se retourne et lui attrape la main doucement.

-Tu es comme il faut...

Il esquisse un léger sourire avant de se remettre à marcher, lui lâchant progressivement les doigts. Que veut-il faire ? Hum, cela fait un moment qu'il n'est pas sorti en ville. Alors, un constat s'impose de lui-même :

-Les boutiques !

Il l'entraîne vers une rue commerçante. Là, une vitrine de vêtement. Il s'approche et admire ces belles choses exposées. Tatsuya sent un regard sur lui, il lève les yeux et rencontre ceux du vendeur, suggestifs, plein d'envie. Il est mal à l'aise tout d'un coup et s'éloigne brusquement de la vitre. Il secoue la tête et reprend son chemin. Il met ses grandes lunettes de soleil. Comme si ces verres fumés pouvaient le dissimuler. De toute manière, ce n'est pas ses yeux qu'on regarde. Un peu comme ces femmes dont on ne regarde que les seins. Lui, c'est ses hanches qui se déhanchent à chaque pas, c'est son cul qui arriverait à faire envie même à des hétéros. Parfois, c'est aussi son torse. Tous ces gens bien comme il faut, ils se demandent quelle est cette créature androgyne. Ils cherchent alors toutes marques de féminité. Et quand ils s'aperçoivent à quoi ils ont à faire, ils prennent cette moue mi-dégoutée, mi-curieuse, de cette curiosité malsaine qui pousse l'Homme a regardé un accidenté de la route alors qu'il sait parfaitement que la vue sera horrible et marquante à jamais.

Un peu plus loin, il soupire. Il est fatigué. Finalement, ils auraient peut-être mieux fait de rester à l'appartement. Là au moins, il n'y a personne pour l'admirer. Juste Arata et lui. Sans histoire de beauté, de séduction. Mais il va falloir s'y remettre, son ecchymose a presque disparu, il va pouvoir reprendre le travail. Et pour cela, il a besoin de nouveaux objets. Tiens, le magasin parfait est là. Il va rentrer dans sex-shop, mais hésite une seconde. Il devrait peut-être revenir sans Arata. Rien que l'imaginer dans un tel endroit le fait sourire. Bah, il le suit s'il veut.

-J'ai besoin d'acheter quelques trucs, tu comprends, c'est comme le marketing, si on se renouvelle pas souvent, on est dépassé et on ne vaut plus rien.

Il entre dans la boutique sombre et avance dans les rayons sans se soucier du regard des clients. Celui là à l'air de trouver tout de suite moins intéressant le gars sur le boitier de son dvd porno. Là, des tenues sexy, il se dirige directement vers elles. Il en saisit une, avec de belles couleurs et un tissu de qualité faisant monter ostensiblement son prix. N'est-ce pas indécent de demander autant d'argent pour une chose qui au final ne doit rester que peu de temps sur sa peau. Toujours faire attention au détail, même si final, ils ne seront pas remarqué. Mais ils permettent de créer un tout qui fera que le client s'intéressera à lui, et lui donnera le plus de billet possible.

Il est complétement perdu dans ses pensées et ne fait pas attention à Arata. Est-il entré finalement ? Il ne s'en préoccupe pas. Jusqu'à ce qu'il sente une présence derrière lui...


----------
c'est encore pire que toi ç_ç
Revenir en haut Aller en bas

avatar
I'm Invité;

MessageSujet: Re: Kitty cat always be beloved ft Tatsuya   Mar 5 Oct - 0:14

    -Tu es comme il faut...

    Tatsuya aurait toujours le dont de l’étonner. C’était étrange, pour quelqu’un comme lui qui c’était toujours entendu dire « ce n’est pas marrent avec toi », d’être définit comme quelqu’un « comme il faut ». Il ne put s’empêcher de sourire, un imperceptible sourire, un peu perdu dans ses pensés… C’est peut être pour cela qu’il ne réagis pas, quand le plus âgés lui prend la main. Sentir la chaleur des ses doigts, cette légère pression, et marché ainsi dans la rue, c’est normal. Peut être pas aux yeux des autres tokyoïte, mais… Et alors ? De toute façon, tous son bien trop pressé et égoïste pour voir le monde qui tourne en dehors du leurs. Peut être, aussi, que c’est juste lui qui s’intéresse un peu trop à la vie des autres. Mais ce n’est, pas vraiment sa faute. Il a toujours eu un faible pour les chats errant. D’ailleurs le blond enlève doucement sa main de la sienne. Il semble se rappelait de quelque choses … : Les boutiques.

    Arata à envie d’ouvrir la bouche, mais avant même qu’il n’ait pus faire un geste, le blond le tiré déjà vers une rue commerçante. Malgré que ce soit un jour de semaine, il y’a tout un tas de personne. Le marché ou quelque chose comme sa ? Pour dire vrai, Arata ne s’y connait pas vraiment en boutique ou autre. La plus part du temps, il se contente d’être trainé de force dans les magasins, et sa lui va très bien. Il préfère de loin les marchés et les vendeurs ambulant aux grande boutiques trop froides et sans âmes. Mais comme on le lui à souvent répété, il s’habillerait surement comme un sac si il n’allait pas dans de vrai boutique ! Surement les cheveux longs et une capuche large pour cacher son visage. Surement. Du coin de l’œil, il observe Tatsuya. Lui à vraiment l’air dans son élément. Avec ses grandes lunettes et cet air négligé, on dirait ces stars prises en flag pendant leurs sorties dans les magazines people. De loin Arata doit surement avoir l’air d’un garde du corps en plus. A veillé de loin comme ça. Mais c’est plus fort que lui. Ce n’est pas l’intimité de leurs appartement, ils ne sont pas seul entre 4 murs, non. Ils sont à la vu de tous, à nu, et il n’aime pas sa du tout. Pas qu’il n’aime pas sortir, non, ce n’est pas non plus un hikikomori, juste…

    Il déteste le regard des autres. Pas sur lui, évidement, il à toujours était « transparent ». Mais sur eux. Que ce soit Ryu ou Tatsuya… Ces regards pervers qui découlent des gens dont ils croisent le chemin… C’est tellement… Malsain. Et il déteste l’expression sur le visage de Tatsu, cette lassitude et cette fatigue. Fuck it.

    En quelque pas, il se rapproche du blond, son torse touchant presque son dos. Un regard neutre sur le visage. Ou plutôt, essayant de faire passer un message ? Il aurait aimé être ce genre d’homme possessif et démonstratif. Le genre à passé sa main autours de la taille ou des épaules avec un regard l’air de dire « n’y pensez même pas ». Mais il n’est que lui, et il faut faire avec.

    Cette fois encore, il est tellement perdu dans les brumes de ses pensées, qu’il ne réalise pas.


    - Marketing ?

    Pour être honnête, il pensait vraiment que Tatsuya parlait de vêtement. Ce n’est que lorsque ses yeux ont croisé un panneau plus qu’équivoque, que l’information lui monta au cerveau… Et lui grilla les neurones.

    - Oh mon…

    C’était un peu délicat d’invoquer dieu dans ce genre de situation. De fait, il se contenta de fermer la bouche, les yeux ronds comme un poisson. Il reste quelques secondes la, pantelant un peu mal à l’aise dans cette ambiance. Enfin, « mal à l’aise ». Ses joues se teinte un peu plus chaque fois qu’il tourne la tête d’un coté ou d’un autre ! Pas qu’il ne connaissait pas ce genre d’endroit, non. Juste, il n’en avait jamais vu « en vrai ». Heureusement, ici aussi il semble passer inaperçus. Il décide de traverser les rayons en faisant abstraction des choses autours… Malgré quelques couleurs criardes et formes étrange qui attire irrémédiablement son œil. Ce n’est qu’une fois près du blond qu’il tente de se ressaisir, mais malgré son visage impassible, cette couleur rouge s’étalant sur ses joues ne trompait personne.

    - Tu va acheter sa ? »
    Il jeta un rapide cout d’œil à ce que Tatsuya avait à la main avant de reporter son attention sur autre chose. Il s’agissait d’avoir l’air dégagé et naturel. Et de ne surtout pas imaginer Tatsuya dans une de ces tenues… Ou utilisant l’un de ces objets…

    - Ha… Kami… Je me sens vraiment mal à l’aise, je crois que je vais mourir.



---------------

u__u bon c'est pas super, mais vu le caractère d'Arata c'est chaud xD
Revenir en haut Aller en bas


I'm Contenu sponsorisé;

MessageSujet: Re: Kitty cat always be beloved ft Tatsuya   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kitty cat always be beloved ft Tatsuya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kusha Kusha :: Back to LIFE :: Sujets Terminés ou abandonnés-