AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lost ft Tsunee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
I'm Invité;

MessageSujet: Lost ft Tsunee   Jeu 17 Juin - 22:41


La nuit est claire, mais parait si sombre de son point de vue. Il marche à rapidement, sans se retourner, comme poursuivis, ce retenant presque de courir. La brise lui caresse doucement le visage... Elle semble froide. Tout semble froid, vide de sens. Tout parait trop dur. Tout est trop dur. A cette instant, il donnerait chere pour être quelqu'un d'autre. Il ferait tout. Même se teindre ses cheveux blond qu'il adore pourtant. D'une main tremblante, il enfonce la capuche de son sweat sur sa tête. Il n'y a pas grand monde dans la rue. Normal, le dernier train doit être passé depuis un moment non? Tant pis, il attendra. Il attendra le prochain, celui d'après, autant qu'il faudrat, jusqu'à ce qu'il oublie. Le visage de tatsuya, le visage d'Arata. Il se mort la lèvre, sa fait si mal. Et il déteste par dessus tout être si faible. Demain... demain sa ira. Demain, il redeviendra le Ryujishiro que tout le monde connait. Demain, il sortira, ira trainé dans Shibuya, dilapidera le peu d'argent qu'il a en futilité, et puis, il couchera avec le premier venus, et tout, tout redeviendra comme avant...

Il ralentis, et s'arrête brusquement. Son ventre le lance. Il se penche, et, cherche à taton, la poubelle la plus proche... Sans hésité, il plonge la tête à l'intérieur et vomis. Il se vide, comme si toute ces choses mauvaises ne demandé qu'à sortir. Demain, il en recréera de nouvel. Se soir... Se soir il est perdu. C'est rare. Il s'accroupit un moment, faisant abstraction des commentaires des rares passant. Comment à t'il pu en arrivé la? Il souris doucement. Pas besoin de poser la question ni d'y réfléchir. C'est sa propre décision non? Et jusqu'au bout il assumera. Mais juste... Se soir, juste se soir, s'autoriser à rêver.

Une maison chaude dans laquelle il fait bon vivre, ou on est toujours heureux de rentrer. Une mère aimante qui cuisinerais de bon petit plat... Un père chaleureux avec qui discuter interminablement. Une petite soeur avec qui jouer et rire des heures... Les larmes coulent doucement le long de ses joues. N'importe quoi. Il ne prend même pas la peine de les essuyer et se lève difficilement. Son corps lui fait mal. Il n'a même pas pris la peine de se soigner. Il passe doucement une main sur sa joue, un bleu. Merde... Peut être les gens pensent t'ils qu'il a était battu et qu'il fugue ? Il souris à cette idée. Personne n'imaginerais la vérité, personne n'oserais. Et pourtant tous, ils pensent tous à sa. "le mignon petit"... Il aurait mieux fallus qu'il né laid. Il s'assoie doucement sur un banc en fasse du quais. Il n'a pas vraiment d'idée ou aller... Peut être Shinju... Un endroit ou dormir? Pas besoin. Il dormira dans le train.

- 18 ans, sdf et prostitué... Quel blague.

Il ramène ses jambes à son coup en soupirant. Vraiment, quel blague... Et pourtant cette vie il l'a choisie, alors il n'a pas le droit de se plaindre. De toute façon... C'est ainsi. Même si par bonheur, il avait eu se "genre de vie", "normale", il se serait surement passé une histoire tragique. C'est ainsi avec lui non? Il vaux mieux... Manipuler avant d'être manipuler. Baiser avant d'être baiser. Mais voilà, sur ce coup la, il n'a rien vu venir. Tout est allé trop vite, et maintenant, tout lui échappe.

Il se mord la lèvre, tout en fixant le quais devant lui, d'un air absent. Son portable vibre d'un coup. Il lève un sourcil et l'ouvrant, fixe l'écran d'un air absent. Tatsuya. Arata a fait une crise? C'était à prévoir. C'est peut être ce qu'il voulait après tout. L'autre n' a pas l'air de se formaliser. Est ce possible d'être réellement si gentil? Les larmes coulent lentement sur ses joues. "je viendrais, promis je viendrais". C'est ce qu'il aimerais répondre, mais ses doigts refuse de bouger. Il se contente de pleurer, fixant son portable.


- Gomen... Gomen... Gomen...

- Gomen ?

Il sursaute. Quelqu'un est arrivé sans qu'il ne le vois. Il relève la tête doucement, tentant d'essuyer ses larmes d'un revers. Ce n'est pas le moment de paraitre faible, pas devant les gens. Il opte pour un visage indiffèrent; Peut être que l'autre comprendra et s'en ira... Peut être.

------

bon je sais c'est pas simple à suivre... mais à vous de jouer ! ^^ en esperant que y'est quelqu'un qui suive ! >.< pleaase !!!
( Pour plus d'information lire [ Long night coming ] & [ Long night conitnue ] )
Revenir en haut Aller en bas

avatar
I'm Invité;

MessageSujet: Re: Lost ft Tsunee   Mer 7 Juil - 22:58

Cela faisait environ dix minutes qu’elle était affalée sur le canapé de la suite de l’hôtel, la perruque blonde négligemment posé sur la table basse en verre en face d’elle. Yuusuke, ou plutôt Yuya, venait de la quitter et par précaution, elle avait décidé de rentrer à l’hôtel, là où elle avait loué cette magnifique suite qui lui sortait des yeux. Elle avait pourtant l’habitude de venir ici, enfin quand elle devait prendre l’apparence d’une femme riche et qui ne pouvait se trouver chez elle, soit car elle était étrangère, soit car son mari était à la maison soit pour une autre histoire encore. Soupirant Elle termina d’une traite son verre de vodka, attrapa la perruque, enfila de nouveau ses bottes noires avec talon aiguille bien évidemment et sortit de la chambre. Ce n’était pas prudent de ne pas remettre la perruque, mais elle n’en avait que faire. Ses cheveux commençaient à lui faire mal, il était donc hors de question qu’elle la remettre. Alors à la place d’une longue chevelure blonde et ondulée c’était une chevelure brune qui lui tombait autour du visage. N’ayant prit de vêtement de rechange, elle devait se contenter d'un short au motif carré rouge et noir avec un long débardeur blanc habillé de légères dentelles blanches. La tenue qu'elle avait aborder aujourd'hui pour Angie. Elle n'avait pas non plus vraiment envie de se balader dans Tokyo à cette heure-ci dans cette tenue, mais elle n'avait pas le choix. Enfaite elle voulait au plus tôt quitter le personnage de l’américain et redevenir elle-même. C’était pour cette raison là qu’elle venait de quitter l’hôtel pour prendre le train et rentré dans son appartement.
Dehors il faisait frai et sans manche, il fallait bien l’avouer elle avait un peu froid. Plaçant les écouteurs de son i-pod dans ses oreilles, elle mit en route sa musique et avança, ignorant les gens autours d’elle. Il avait beau être tard, il y avait encore du monde dehors. Tokyo ne dormait jamais. Et chose étonnante, l’on pouvait retrouver tout un échantillon de diverse population étant déjà présente la journée, montrant là un autre visage. La nuit dans la capital, c’était la place pour le jeu, le plaisir mais aussi les meurtres et agressions. La journée c’était une ville calme, enfin une ville qui travail et qui profite de ses courtes poses pour prendre un peu de loisir. À chaque face une occupation. Son pas était rapide et régulier. Elle espérait vite arriver à la première station de train. Quand elle arriva elle vit le dernier train lui passer devant. Elle soupira. Tant pis, elle attendrait ici ceux du matin. Elle resta là, assise sur un banc en face du quai cinq minutes, peut-être huit tout au plus. Enfournant son i-pod dans son sac après l’avoir retiré de ses oreilles, elle se releva et partit. Elle ne pouvait pas attendre comme cela. Franchement elle s’ennuyait ferme. Elle commença donc à remonter les marches pour retrouver l’extérieur mais s’arrêta net.

« _Mieux vaut être prudente »

Elle l'avait murmuré pour elle-même. Elle s’agenouilla donc, rattacha ses cheveux correctement et remis la perruque en place. Tant pis si elle aurait mal au crâne quand elle rentrerait. Mais il valait mieux ça que de se faire démasquer. Finalement, la voici de nouveau dans le personnage d’Angie. Bof, cela faisait partie de son quotidien, alors être cette demoiselle trois quatre heures de plus ça n’allait pas la tuer.
Une fois l’opération finit, elle reprit son chemin et débarqua dans un combinie. Elle y acheta deux briques de lait de coco et un bentô. En face, il y avait le parc d’Ikebukuro. Ce n’était peut-être pas le parc le plus tranquille, mais elle pouvait bien y faire un petit tour. De toute façon, elle n’avait pas vraiment envie d’aller à l’hôtel (qui se trouver dans le quartier) et le dernier train venait de passer. Elle paya ses achats et se dirigeât dans le parc. Une fois la rue traversée, elle s’installa sur un banc du parc et ouvrit une brique. Les gens passaient devant elle. Certain la regardaient, d’autres l’ignoraient. Soudain, une d’entre elle s’arrêta net. Elle s’agenouilla en face d’elle, avala un cachet et prêta de nouveau attention à la chinoise.

« _C’est déguelasse ce que tu bois. Tiens, prend plutôt un peu d’alcool.
_Mais moi j’aime le lait de coco.
_T’as de drôle de goût Tsu’.
_Et toi tu devrais pas t’asseoir par terre. Tu risquerais de salir tes vêtements.
_Peu importe. »


Mika, c’était un de ses contacts dans le milieu de la drogue et de la prostitution dans le coin. Elle l’aimait bien, et en plus, elle était efficace. Elle lui ramenait facilement ses infos et savait reconnaître Liu facilement, même déguisé. Toutes deux discutèrent ensemble pendant une heure jusqu’à ce qu’un client arrive. Tsunee resta encore quelques minutes assise là puis se leva. Elle marcha un peu dans le parc, puis retourna sur le quai du train. Le lieu n’était plus le même que lorsqu’elle l’avait quitté. C’était toujours le même mais maintenant il y avait du monde en plus. Trois, quatre personnes étaient présentent. D’ailleurs, l’une d’entre elle lui était familière. « Gomen... Gomen... Gomen... », un homme passa devant lui et s’arrêta. « Gomen ? ». La jeune femme regardait la scène avec attention, comme-ci celle-ci était la plus importante de toute. Puis l’homme repartit sans plus attendre. Alors ce fut à son tour d’entrer sur la scène, devant d’autre spectateur.

« Gomen ? Alors comme cela, même à toi ça t’arrive de regretter des choses et de vouloir t’excuser ? Qui l’aurait cru. »

Elle s’installa à côté de lui et avala de nouveau un peu de lait de coco.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
I'm Invité;

MessageSujet: Re: Lost ft Tsunee   Sam 14 Aoû - 20:45

    Un visage sans expression. En vérité il aurait voulu insulter le mec devant lui. Il se sentait si mal, qu'il aurait même pus baisé avec lui la, sur le quais. De toute façon il n'y avait pas grand monde. Même après cette soirée épouvantable, il ne penser qu'à sa. S'abandonner tout entier à un inconnus... Et avoir envie de lui fracasser le crâne une fois atteint l'orgasme. Tellement... Tellement malsain. Comme une mauvaise parodie de Murakami. Il se contenta de fixer l'inconnu de ses yeux noir, et de murmurer d'une voix lourde :

    - Dégage.

    L'autre le regarda surpris, puis tourna les talons, maugréant quelque chose comme "sale yankee!" et "les japonais ne sont plus se qu'ils étaient!". Mais à vrai dire, le petit blond s'en fichait royalement. Il n'avait vraiment pas le coeur à réfléchir, encore moins à faire semblant d'être aimable pour un pauvre type qui ne lui apporterais rien. Il soupira, cette interaction lui avait fait un peu de bien. Il papillonna un peu de ses yeux gonflés et rougis d'avoir trop pleurer. Quand il les rouvris complètement, ses yeux tombèrent sur une jeune femme blonde.

    « Gomen ? Alors comme cela, même à toi ça t’arrive de regretter des choses et de vouloir t’excuser ? Qui l’aurait cru. »

    Il resta un moment à la fixée, interdit. De toute les putains de personne qui peuplé cette putain de terre il avait fallu qu'il tombe sur Dame Tsune* se soir... Ou se matin peu importe. Histoire de bien l'enfoncer. Il inspira profondement par le nez. Ce n'était pas le moment de faire le faible. Surtout pas devant elle. Devant personne d'autre d'ailleurs.

    - Tsh... Allons bon, après le parasite, Kuusou Baba ! Jour de chance...

    Il détourna rapidement les yeux, reportant son attention sur son portable. Un peu tendu, il se défit de sa position prostré pour en adoptée une plus décontracté. Jambe tendu et bras écarté. Il pris quand même soin, intentionnellement ou non, de laisser une place à Tsunee. Sans la regarder, il fit défiler les menu sur son portable. Le message de Tatsuya était toujours affiché. Son coeur manqua un battement. D'une main habile, il entra dans le menu des options. "Delete". Il fixa intensément son portable. Une petite enveloppe se consumé doucement dans une flamme. Voilà, effacer. Et avec se mail, cette soirée maudite. Tout rentré dans l'ordre. Tout devez rentrer dans l'ordre. Il commença à ranger son portable noir pour sortir plusieurs rose. Le boulot devait reprendre, et vite. Sans cesser de fixer ses portables, il continua d'une voix moqueuse.

    - Évite le blond à l'avenir la vieille, tu fait prostituée cheap ! En plus qu'est ce que tu fou dehors à cette heure? Un client? ♥

    Il s'arrêta un moment de pianoter sur les touches de son portables, reportant son attention sur elle. En vérité il avait mentit. Le blond lui allait très bien. Mieux qu'à n'importe qu'elle japonaise d'ailleurs. Mais il n'allait pas se priver de la taquiner tout de même? En plus, elle connaissait beaucoup de prostitué, so what? Il passa une main sur ses traits tiré. La fatigue. Sur ses portables roses une tonne de message allait et venait, faisant s'illuminer les différentes lumières du téléphone en arc-en-ciel. Il se figea, en voyant apparaitre un message. Un message du client de se soir. Il frissonna une seconde, son corps encore sensible et ses bleu apparaissant progressivement, eux, ne s'effacer pas aussi facilement qu'un simple message. Il sera du point le portable ou s'affichait en gros caractère " Amusons nous Encore i.shi.Chan ♥". Il se retint de justesse de balancer le portable sur les rails. Non, respirer. Rester calme... De toute façon, il aurait sa peau. Il lui ferait payer, d'une façon, ou d'une autre. C'est ce qu'il pensait, fixant soudain les rails du train. Il imaginait très bien Tomoya-san dessus, en train de gémir "à l'aide, à l'aide"...

    - Ne... Tsunee. T'a des dossiers sur n'importe qui hein? Même les salary man?

    Il retint son souffle. Peut être avait il mal fait de lancer la conversation la dessus... Mais d'un autre coté, ce serait le moyen le plus simple et le plus rapide de remonter jusqu'à cet enfoirer et de lui faire payer au centuple cette soirée d'enfer.


-----------

fiouuuh désolé pour le retard! je me rattrape promis ! é__è !
Dame Tsunee* : Kassdédi à REBORN !♥ j'ai pas pu résister *o*

Revenir en haut Aller en bas

avatar
I'm Invité;

MessageSujet: Re: Lost ft Tsunee   Dim 15 Aoû - 23:12

« Dégage
_Sale Yankie. Les japonais ne sont plus se qu'ils étaient! »


Elle regarda l’homme partir. Certainement un homme de bureau qui avait fait des heures supplémentaire une bonne partie de la nuit et qui avait passé le restant avec une prostituée. Et quand il rentrerait chez lui il prétextera à sa femme les heures supplémentaire du boulot, car il fallait rendre les compte à temps et qu’ils étaient en retard. Elle le regarde encore quelque instant, puis entra à son tour en scène. Une fois assise à côté du jeune garçon, elle crut qu’elle allait lui renverser le restant de sa brique de coco sur le visage. Comment ça vieille peau ? Elle n’avait que 22 ans et elle n’était pas encore vielle et sa peau non plus n’était pas encore ridée. Et franchement, comment ça vieille peau ? Elle ne lui avait jamais fait de vacherie en plus. Malgré sa folle envie de lui faire passer cette envie de la nommer ainsi elle réprima une grimace et garda son calme. Elle garda le silence, laissant le plus jeune pianoter avec ses divers portables. Pendant ce temps là, elle termina enfin sa première brique de lait et fouilla dans le petit sac en plastique sur lequel était dessiné un petit trèfle. Arrêtant sa fouille quelque instant, elle regarda le dessin. Qu’elle drôle d’idée que de mettre un trèfle pour représenter la marque. D’ailleurs, pourquoi un trèfle à trois feuille ? Encore à quatre feuilles, elle aurait pu pensée que c’était par superstition et pour que cela leur porte chance, mais pourquoi un trois feuille ? Se perdant dans ses réflexions elle en oublia même la présence de Ryû à ses côtés et c’est pour cette raison là qu’elle sursauta quand elle l’entendit. « Évite le blond à l'avenir la vieille, tu fait prostituée cheap ! En plus qu'est ce que tu fou dehors à cette heure? Un client? » Nan mais il avait décidé de la chercher ce soir. Attrapant rapidement l’objet de sa recherche dans le sac, c'est-à-dire le bentô qu’elle avait acheté, Tsunee ne lui répondit pas tout de suite. Bien au contraire, elle prit le temps d’ouvrir la petite boite de plastique et avala un morceau d’onigiri avec une petite saucisse en forme de poulpe, reposa les baguettes dans le plat et fit une légère grimace. Bof, ce n’était franchement pas terrible. Elle avait connue mieux en bentô. Mais bon, au moins c’était mangeable. Ce n’était pas comme si le riz était du plastique et que les saucisses étaient congelées.

« Ahöu ! Et toi, t’es vraiment pitoyable ce soir. Si tu crois pouvoir te trouver un client c’est foutu. On dirait un gros bébé qui a perdu sa peluche et qui ne peut pas dormir sans ! »

Elle refouilla dans le sac blanc/transparent et en sortit sa deuxième brique de lait de coco. Elle en but un peu avant de le poser à côté d’elle, puis reprit un beignet de crevette avec un autre morceau d’onigiri. Une fois cela fait, elle se pencha de façon à être sûr que le plus jeune voit son visage, et d’un air sarcastique lui répondit.

« Je peux te demander la même chose. Habituellement, à cette heure-ci tu serais avec un client dans ses bras, soit entrain de t’envoyer en l’air, soit par chance entrain de dormir comme un gros bébé qui a bien été sage. Bah allait, comme je vais être généreuse je vais gentiment te répondre. J’avais envie de rentrée et j’ai fini mon boulot pour ce soir, alors j’attends sagement le train. Et pour ce qui est de client, je ne pense pas que l’on puisse voir cela vraiment dans ce sens. Je dirais plutôt victime. »

Son petit discourt finit, elle retourna à son maigre repas. Mangeant tranquillement, elle avala sans faire vraiment attention à la saveur des aliments. Ni à leur texture d’ailleurs. Elle se contentait simplement de manger. Soudain un petit objet attira son attention. Elle ne l’avait pas remarqué au début. D’ailleurs, elle ne l’avait pas remarqué du tout jusqu’à présent. C’était un petit jouet, ou plutôt une petite bague en plastique mis sous emballage plastique. Elle l’attrapa et l’ouvrit. Elle regarda le motif quelques instant et remarqua que c’était une petite bague Hello Kitty. Un petit rire lui échappa. Alors elle avait pris un bentô pour enfant. Elle ne l’avait même pas vu. Bah ce n’était pas si grave. C’était même mignon. Mais bon, elle ne pouvait pas porter la petite bague. Elle était bien trop petite pour elle. C’était prévu pour des doigts fin et petit, comme ceux des enfants. En l’écartant un peu, un ado aux doigts maigres pourrait certainement la porter, mais ça faisait bien longtemps qu’elle n’était plus une ado ni une enfant alors elle ne pourrait pas la porter.
Encore une fois Ryû la sortit des ses réflexions inutiles. « Ne... Tsunee. T'a des dossiers sur n'importe qui hein? Même les salary man? » Oui elle avait des dossiers sur n’importe qui. Des dossiers pour des missions personnelles comme pour celles de son patron. Mais là avait une grande différence. Les dossiers fait pour le travail étaient confidentiels et en aucun cas elle ne pouvait les dévoiler. Par contre, pour les autres, c’était une autre histoire. Avalant une gorgée de lait de coco elle émit un simple « hum » positif. Puis elle garda le silence quelque instant, laissant son regard flotter sur la silhouette du cadet. Pour qu’il lui demande quelque chose comme cela, c’était certainement qu’il y avait un truc qui avait mal tourné. C’était obligatoire, cela avait même peut-être un lien avec le fait qu’il soit ici et son état pitoyable. Soudain elle eut une idée. Bon c’était peut-être pas génial, mais au moins cela ramènerai peut-être le sourire au garçon. Elle attrapa la petite bague, l’écarta un peu et la mit à un des doigts de la main gauche de Ryû.

« Cadeau ! Et t’as pas intérêt à la refuser ! C’est un cadeau ! » Elle lui ébouriffa rapidement les cheveux, reprit une gorgée de sa boisson ainsi que le dernier morceau de beignet de crevette. « Tu as besoin d’un dossier sur un mec je suppose ? Un concurrent ? Ou un client peut-être ? Si c’est le cas, si j’y gagne quelque chose, je verrais ce que je peux faire pour toi. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
I'm Invité;

MessageSujet: Re: Lost ft Tsunee   Mer 1 Sep - 19:09

    « Ahöu ! Et toi, t’es vraiment pitoyable ce soir. Si tu crois pouvoir te trouver un client c’est foutu. On dirait un gros bébé qui a perdu sa peluche et qui ne peut pas dormir sans ! »

    Le blond roula des yeux. reportant son attention des rails au portable. Il était pertinemment au courant qu'il ne trouverait personne ce soir. Et pour une fois, l'envie de se consoler dans les bras d'un quelconque inconnu ne le tentais pas plus que sa. Il était blasé, lassé. L'envie de s'oublier dans les bras d'un homme ou d'une femme lambda ne le rassurais pas plus que sa. Peut être rejetterait il sont dévolue uniquement sur les chefs de bande et les yakuza? Hm. Pour un temps. Il souris en coin quand la jeune femme prononça le mot "victime".

    - Majiii? Comme tu es cruel Tsunee-chan ~ ♥ ce ne doit pas être facile tout les jours d'être à la botte d'Akemi-san~~

    Il retint son souffle un instant. Pas que, comme certain il avait peur de l'homme au point de ne pas pouvoir prononcer son nom, non. Juste l'habitude. Il avait eu plusieurs relation avec des Yakuza proche de l'homme et tous avait vanté sa force et son emprise. Un type qu'il ne fallait pas trop chauffer. Il tapota un peu sur la coque de son portable. Dommage qu'il soit hétéro.

    - Mais bon. D'un certain côté je t'envie... Tu as quelqu'un pour te protéger au cas ou. Il ne pus s'empêcher de faire la mou. Quoi que, je ne suis pas près à laisser partir ma liberté. Hm... Sauf si monsieur m'attache haha !

    Il laissa tomber sa tête en arrière. Ses yeux lui piqué toujours un peu. C'était vrai. Il aurait aimé être comme Tsunee. Ou n'importe qui. S'il avait était dans une autre ère, il aurait pu être le Kagema à titré d'un puissant seigneur ou yakuza et il aurait était protégé, choyé, chouchouté... Mais non. Et puis de toute façon il n'aurait jamais était assé fidèle et se serais fait décapiter?! Il sursauta quand il fut sortie de ses pensés par une Tsunee souriante, glissant malicieusement quelque chose sur son doigt. Il la regarda sans vraiment comprendre, avant de voir la petite bague. Il leva un sourcil et soupira désespéré lorsque la jeune femme lui ébouriffa les cheveux.


    - Hein? Honto...

    Il tendis la main, observant la bague à son doigt. Elle était mignonne quand même. Le genre qu'il aime. Il laissa échapper un petit sourire en coin et murmura un " merci " presque insonore. Il redevint vite sérieux face au question de la jeune femme. Il secoua la tête.

    - Pas un concurrent, je n'ai pas à m'en faire de se côté la. Un client oui. Tu vois... J'aimerais... Brisé sa carrière, détruire sa famille, le rendre dingue...

    *le voir se suicider la, maintenant le corps broyé par un train roulant à pleine vitesse.*

    - Lui faire payer. Hm... Je ne sais pas si tu pourra en tiré quelque chose. S'qu'un salary man lambda... Je crois. Mais s'il faut payer alors j'hésiterais pas.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
I'm Invité;

MessageSujet: Re: Lost ft Tsunee   Lun 11 Oct - 19:34

Après qu'elle eut finit son discourt sur ses occupations, Ryu enchaina. Akemi. Elle ferma brièvement les yeux. Jamais elle n'avait osé l'appeler par son prénom. Par crainte peut-être, ou bien simplement par respect. Elle ne savait pas vraiment et elle s'en fichait un peu, le résultat était le même. C'était monsieur et point final. Pas de familiarité avec son patron. Elle voulait garder son travail et elle savait qu'avec lui un rien pouvait faire changer la balance de côté. C'est aussi pour cette raison là qu'elle n'approuvait pas vraiment les paroles du blond. Non, elle n'avait personne pour la protéger. Et encore moins Kuramachi. Au contraire, il était peut-être celui qui était le plus dangereux pour elle. Elle savait qu'à la moindre erreur elle pourrait dire au revoir à son boulot et certainement à sa vie. Pas forcément que Akemi soit si cruel, mais dirons nous qu'elle en savait un peu trop et qu'elle pouvait devenir dangereuse pour lui si elle quittait les rangs.
Ryu sembla l'ignorer une nouvelle fois, alors elle aussi repartie dans ses divagations personnelles. Puis il la surprit une nouvelle fois, lui demandant si elle avait des dossiers sur des salary-man. Bien sûr elle en avait. Et à la mine triste de son ami, elle lui offrit la petite bague qui était en plus dans son bentô. Cela sembla faire plaisir au garçon et fit naître un sourire sur le visage de la plus âgée. Tant mieux si elle avait réussit à lui faire plaisir. C'est vrai que tous deux ne sont pas vraiment amis, mais parfois elle avait bien l'impression qu'ils l'étaient malgré tout. Alors c'est pour ça que même si elle n'avait pas grand-chose à gagner en menant cette enquête sur le client du blond, elle allait le faire. Se penchant en arrière elle attendit alors qu'il ai finit ce qu'il avait à dire et prit à son tour la parole.

« Ok, pas de problème. Tu l'aura ce dossier. J'ai bien l'impression que tu t'ai mis dans une sacrée merde, je peux bien te filer un coup de main. Par contre, je te prévins, je ne te fait pas payer, mais tu devra quand même débourser un minimum de frai par rapport aux dépenses que je vais réaliser pour cette enquête. Et aussi, je ne serais peut-être pas très rapide, mais en ce moment je suis pas mal chargée niveau travail. »

Tsunee attrapa la fin de sa brique et la termina. Elle n'en proposa pas à Ryu malgré le fait qu'elle pouvait le considérer comme un ami. Avec eux c'était complexe. Parfois c'est tu te démerde dans ta mouise ou alors c'est entre ami on doit bien se filer un coup de main. C'était au bon vouloir et à l'humeur de l'autre. Cette fois-ci elle avait ressenti l'alerte que lui lancé l'adolescent et avait décidé d'y répondre. Même si cela aller lui coûter du temps libre et certain loisir. Elle connaissait la situation de Ryuujishiro et elle se voyait mal lui demander de payer cette enquête.

« Bon, alors dit moi. C'est qui ce type? Tu sais quoi sûr lui et tu veux quels types d'infos? »

Au fur et à mesure que le temps passait, les tokyoïtes arrivaient sur le quai. Les premiers trains ne devraient plus trop tarder. Enfin, peut-être pas. Mais la chinoise trouva un point positif au fait que les quais se remplissaient. Sa discussion avec l'adolescent pouvait ainsi passer plus inaperçu. Et les secrets pouvaient être mieux gardés.

« N'hésite pas à me donner le moindre détail. Cela peut mettre utile. N'importe quel info peut être utile. Dis moi si il a une femme, des enfants. Ce qu'il aime, ce qu'il déteste. Le parfum qu'il porte, la boisson qu'il aime boire. Si il fume, la marque de ses cigarettes. Même un trait de son caractère aussi. Je veux savoir la moindre chose que tu sais sur lui. C'est important pour moi, afin que je puisse me créer le personnage idéal contre lui. »

Elle avait dit tout cela, les coudes posés sur les genoux et le menton appuyé sur ses mains croisées avec un air sadique sur le visage. Elle avait hâte d'y être. Hâte d'en berner un de plus pour le faire tomber ensuite au plus grand plaisir du garçon.

Désolé, c'est court et pas terrible.
Revenir en haut Aller en bas


I'm Contenu sponsorisé;

MessageSujet: Re: Lost ft Tsunee   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lost ft Tsunee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kusha Kusha :: Back to LIFE :: Sujets Terminés ou abandonnés-