AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 [ABANDON] Come to play with my (joy) stick || ft. Arata

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
I'm Invité;

MessageSujet: [ABANDON] Come to play with my (joy) stick || ft. Arata   Mer 2 Juin - 22:08

    La nuit avait bien mal commencée, interrompu en plein milieu de son boulot par un inconnu qui lui fit perdre une future cliente, Yuusuke s'était dit que c'était mal partit. Il avait déjà eut beaucoup de mal à aller au boulot ce jour-là, un peu lasse de tout ça, de ses mensonges et surtout des clientes bien souvent insupportables. Il s'était finalement retrouvé à sécher ses heures de boulot pour passer une soirée bien plus sympa en compagnie d'un mec qu'il ne connaissait que depuis quelques heures, un peu craignos. Il avait pas peur des méchants violeurs qu'on pouvait trouver à Kabu. Oh et puis vous pensez vraiment que le garçon qu'il a rencontré ressemble à un violeur ? Pas vraiment non. Et puis il avait demandé la permission au patron, bien qu'il n'ai pas eut trop de mal à partir, après totu ce soir, y'avait pas ses clientes les plus riches et influentes qui avaient prévu de venir. En début de soirée il était sortit de chez lui pas du tout convaincu, dans l'optique de s'ennuyer ferme avec des clientes insipides sans conversation. Ca allait encore être à lui de parler toute la soirée et d'essayer de la flatter du mieux qu'il pouvait, se faire passer pour Yuya en définitive. Ce mec sur de lui et un peu imbu de sa personne qu'elles aimaient tant mais qu'il n'était vraiment pas en réalité... C'était même le contraire.

    Avec ce plus si inconnu que ça, Ishidaira Arata, il avait un peu trainé dans les rues, quasiment en silence. C'était très agréable, surtout que le garçon avait les mêmes gouts que lui et alla jusqu'à lui offrir une friandise en forme de Winnie the Pooh, rien d'autre n'aurait pu faire plus plaisir à Yuu. Après un verre dans un café, ils avaient décidé de se rendre chez Yuusuke, histoire de jouer à quelques jeux, passer une soirée tranquille à son appartement, loin de la folie des rues Tokyoites. Par conséquent, ils étaient maintenant en train de marcher dans Tokyo, en direction de Takadanobaba. Les mains de Yuusuke avaient retrouvées les poches de son pantalon un peu froissé alors qu'il laissait distraitement errer son regard sur le paysage alentour et les passants. Enfin paysage, si vous pouvez appeler des blocs de béton et un environnement asceptisé un paysage. Fallait pas penser que Yuu n'aimait pas Tokyo, bien au contraire, mais parfois il se prenait à rêver que les immeubles n'aient pas autant pris le dessus sur la ville, qu'on puisse encore trouver des arbres, des jardins ou des parcs à n'importe quel coin de la ville. C'était devenu inhumain, déshumanisé.

    Leur parcours était resté silencieux depuis qu'ils avaient quitté Kabukicho, quelques petits mots échangés mais c'était tout. Ils devaient les garder pour la suite ou tout simplement se sentir bien comme ça, a t-on vraiment besoin de parler pour se comprendre ? Ishi' suivait donc Yuu qui menait le pas, un peu plus loin que lui. Ils arrivèrent assez vite, les deux quartiers n'étant pas si éloignés que ça. L'immeuble de Yuusuke était tout à fait banal pour le coin, c'était l'un parmi tant d'autres identiques, il se sentait pas vraiment spécial dans son chez lui, comme littéralement fondu dans la masse de ces gens masqués d'illusions. Mais bon, c'était pas très cher et assez bien aménage, comme ça il pouvait se permettre d'utiliser la majorité de son salaire dans ses tenues et accessoires. Un host devait être soigné, et ça coute extrêmement cher, la faute est pas possible. Et puis l'appartement était bien insonorisé, il était pas gêné par les voisins et pouvait jouer tranquillement avec le son (pas à fond, certes) donc c'était parfait.

    Yuusuke mena Arata jusqu'au 6ème étage, ascenseur compris avant d'arriver devant sa porte. Le couloir était ridiculement petit, tout comme l'escalier ou l'ascenseur, on est au Japon, que voulez vous, ça manque de place ! Du coup un soupir de soulagement s'échappa de ses lèvres lorsque Yuusuke ouvrit la porte, il pouvait enfin respirer normalement. Il referma la porte derrière Arata, se déchaussa et partit essayer d'arranger un peu le lieu pour que ce soit digne de recevoir un invité. Fallait dire que c'était pas très propre tout ça... Y'avait des fringues un peu partout, des paquets de gâteaux, des assiettes sales déposées sur la table du salon et un futon à peine rangé dans son armoire, il dépassait encore. Du coup Yuu envoya valser ses fringues vers la salle de bain, en vrac avant d'aller déposer les assiettes et les déchets sur la kitchenette ou dans la poubelle, respectivement. Tout en s'affairant et avec un petit sourire désolé, il s'excusa auprès d'Ishi.

    « Désolé, j'avais pas vraiment prévu d'avoir un invité... »

    Bon, tant pis, c'était trop tard pour y penser. Une fois le canapé et la table débarrassées du mieux qu'il pouvait, Yuu invita Arata à s'asseoir d'un geste de main et d'un petit sourire. « Tu veux quelques chose à boire, à manger ? Ou ça ira ? » Question de politesse, même si de toute façon le japonais allait ramener de quoi faire. On s'fait pas une soirée à la maison sans provisions ! Il attendit tout de même la réponse de son vis-à-vis.

    Pendant ce temps il se mit à tripatouiller la télévision qui se trouvait face à lui, histoire de rebrancher sa console. Son ordinateur se trouvait aussi non loin puisque tout dépendait des jeux, certains se jouant uniquement sur PC. Yuu avait toujours les deux à disposition dans un endroit plus ou moins propre mais qu'il pouvait atteindre facilement. Il laissa l'ordinateur portable près de la télévision avant d'aller ouvrir un tiroir du meuble de télé. Arata devait se demander à quoi rimait ce manège mais en fait c'était tout simple, il préparait juste le terrain ! Du coup, Yuusuke ressortit du tiroir une bonne pile de jeux, Otome game mélangés à du Boys Love et autres jeux de toute sorte, de l'aventure à la baston. Il les posa sur la table basse avec un sourire de gamin.

    « J'te laisse choisir ce que tu veux ! A moins que tu veuilles tester ce que tu viens d'acheter ? »

    Il parlait beaucoup trop là, laissant pas forcément la parole à Ishi. Finalement il se rendit en direction de la cuisine qui en fait n'en était pas vraiment une. En fait elle 'était dans la même pièce, presque collée au canapé du salon, l'avantage était qu'en cuisine ou préparant à manger, Yuu pouvait toujours rester en contact avec ses invités. Le problème, la place. Son appartement était en fait très petit, avec juste une pièce et une salle de bain, tout était concentré au même endroit. On pouvait juste voir une sorte de porte dans le mur du fond qui en fait renfermait toute sa garde robe, ses accessoires etc. C'était la pièce la plus remplie et la mieux rangée de tout l'appartement !

    « Et surtout fais comme chez toi, te sens pas obligé de faire des politesses. » Bien que la règle des chaussures à enlever soit respectée (chose obligatoire avec Yuu), pour le reste il n'allait pas s'en formaliser, autant se parler tout de suite comme à des amis et agir comme tels.


Dernière édition par Ohashi Yuusuke le Lun 16 Aoû - 21:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
I'm Invité;

MessageSujet: Re: [ABANDON] Come to play with my (joy) stick || ft. Arata   Dim 13 Juin - 0:54

Le chemin jusqu'à l'appartement de l'host ce fait silencieusement. Arata est légèrement stressé. Il n'a pas pour habitude d'être invité comme cela chez les gens, et puis, il ne sais pas vraiment comment agir dans ce genre de cas. De ce fait, il préfère faire comme d'habitude. L'appartement se situe au 6ème étage, soit, l'étage en dessous du sien. Il souris en coin, n'importe quoi, comme si sa avait un rapport.

Le brun se déchaussa, prenant exemple sur Yuu. Vivant dans un appartement de type "européen", il en a presque oublié se genre de règles. Presque. Il faut dire qu'il n'a pas était élevé correctement aussi. Non, non, pas qu'il est eu une mauvaise éducation, juste, qu'il n'en a tout simplement pas eu. Il chasse mentalement ses mauvais souvenir, après tout, il est venus la pour passer une bonne soiré. Il scrute, sans fausse gène, l'appartement de Ohashi. Il est petit et désordonné. Arata regarde tout ceci les yeux... Émerveillé. C'est comme dans les dramas ! Se déchaussé, le petit appart' typique japonais désordonné parce qu'il vis seul ! Arata ne peu empêcher un sourire. Le fait est qu'il est tout le contraire de Ohashi. Tout doit être parfaitement ordonné chez lui, dans ses affaires. Déjà que dans sa tête ses le bordel. Il doit avoir besoin de rigueur, et cela, il l'a appris dès enfants, en prenant consciencieusement ses médicaments aux heures indiqué. Atypique. De ce fait, il admire vraiment les gens comme Ohashi, qui respire la normalité à des kilomètre à la ronde. Peut être à t'il un kotatsu l'hiver? Il le regarde avec envie, rangé son futon dans son armoire. Vraiment, sa en est presque irréel. Il devrais allé chez les gens plus souvent! Il souris en secouant la tête.


- Pas grave sa me dérange pas .

Il s'assoie, à l'endroit indiqué, les pieds bien en tailleur, le dos droit. Mais bien vite, ses nouvelles "bonne habitude" laisse place à un dos courbé. Pas pour lui les bonnes habitudes japonaise. Il réfléchis quelque seconde. A t'il envie de mangé ?

- Honnêtement, j'ai toujours faim. Je suis pas difficile .


Un jour, ses artères finiront par se boucher et se sera bien fait. Mais en attendant, il profite de sa jeunesse pour manger comme un goinfre le plus possible. Il n'a pas le temps de dire ouf qu'une pile de jeu se pose devant ses yeux. Il l'étudie du coin de l'oeil, et puis, finalement, l'attrape. Consciencieusement, il fait deux tas, "déjà joué" et "en attente". Il fallait si attendre, la plus part des Otome était déjà ou en cours de jeu. Son interet se reporta donc sur les Yaoi, mais bien vite, le rose lui monte au joues devant certain résumé ou images de couverture. On ne se change pas, et dans le cas d'Arata, sa timidité est bien trop ancré. Il tilt quand même sur un jeu qui, bien que Yaoi n'a l'air pas mal. Avec de l'action, c'est bien non. Il retire le disque de la pile des "en attente", en lisant le résumé avec intérêt.

- Togainu no chi hein? C'est bien?

Il fixe encore un instant la pochette, avant le la posé pour ranger le reste. Après tout, il ne va pas laissé tout cela comme sa, il est invité. Invité. Ce mot sonne bizarrement. Peut être parce qu'il n'a pas l'habitude. En vérité, c'est la première fois qu'il viens chez quelqu'un. Bien sur qu'il vois des gens, mais jamais chez eux. Et puis enfant, il n'a jamais était invité, disons que ses parents l'isolé, un peu plus si possible. Il observe du coin de l'oeil, Ohashi afféré à la cuisine. Il se donne vraiment du mal, pour quelqu'un comme lui qui n'est qu'un inconnu au final. Une telle gentillesse réchauffe le coeur du jeune barman. Il s'autorise, à laissé son regard flanner dans l'appartement. Outre le mauvais rangement, on peu apercevoir plusieurs livre et peinture. Il lève un sourcils.

- Tu es dans l'art ?


Il ne l'aurais jamais cru. Pas qu'il est des préjugé, loin de la, juste, c'est rare qu'un artiste prenne un job aussi farfelu que celui d'Host. Le jeune homme à plus d'une facette, et Arata ne peu pas s'empêcher d'être émerveillé et étonné à chacune d'elle. Il aurait aimé être comme sa, mais il est bien trop... Lui.

-------------

haaaaaaaaaaa c'est trop nul mais je suis morte ;__;"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
I'm Invité;

MessageSujet: Re: [ABANDON] Come to play with my (joy) stick || ft. Arata   Ven 25 Juin - 1:33

    Laissant son nouveau compagnon seul au 'salon', Yuusuke commença à préparer leurs collations. Arata ne lui ayant pas répondu clairement sur ce qu'il voulait, Yuu allait le faire au feeling et s'il aimait pas ça le gênait pas de préparer autre chose. Du coup il mit du lait à chauffer sur le feu avant de sortir une boîte de chocolat en poudre du tiroir du haut, il devait encore attendre un moment avant que tout soit prêt alors il décida de sortir un peu de bouffe. C'est qu'ils allaient pas tenir sans à manger et puis qui passe des soirées de gamer sans manger des cochonneries ? Franchement, personne, c'est comme une tradition. Pendant ce temps il entend l'autre farfouiller dans les piles de jeu, jetant un léger coup d'oeil par dessus son épaule Yuu put voir qu'il les triait. Bon, il savait pas comment mais surement ceux qui l'intéressaient et les autres. Alors quand il entendit la question d'Arata, il ne put empêcher un énorme sourire sur son visage, très très bon choix mon p'tit, t'as bon goût ma parole.

    « Un des meilleurs jeux que j'ai jamais joué ! C'pas que du yaoi classique... bien plus prenant. Tu peux le mettre en route si tu veux, j'vais pas tarder. »

    Il avait dit ça tout en continuant à avoir divers placards pour en sortir tout le nécessaire. Mais avant qu'il ne puisse mettre tout en place, le lait était déjà bien trop chaud, pas envie de les bruler ni d'en mettre partout alors il versa le contenu de la casserole dans deux grandes tasses. Consciencieusement, il y versa de la poudre de chocolat, remua les deux tasses avant de les disposer sur un plateau. Il mit aussi quelques sucres, ne sachant pas combien en prenait son invité avant d'en rajouter deux à son breuvage. Comme si le chocolat c'était pas assez, faut encore lui ajouter du sucre, alala, quel gros ! Il ajouta deux petits cuillères sur le plateau avant de reprendre ses recherches de victuailles dans le bordel de ses rangements. C'était franchement pas facile de trouver ce dont il avait envie dans tout ce bordel. Il était de nature perfectionniste mais dans tout sauf le rangement et donc son appartement, il considérait cet espace comme simplement l'endroit où il dormait, il ne le voyait pas vraiment comme méritant de s'user pour sa beauté.

    - Tu es dans l'art ?

    A cette question, Yuu releva la tête, intrigué. D'où elle sortait, ça se voyait sur sa tête ou quoi ? Et puis finalement, en voyant vers où se dirigeait le regard d'Arata et en le suivait, il tomba sur ses quelques travaux éparpillés un peu partout dans l'appartement. Bon, facilement grillé, y'a pas à dire.

    « Ah oui... 3ème année de fac. Le boulot de host c'est pour réussir à me payer le logement et tout ce dont j'ai besoin. Situation très typique du jeune host... mais bon, c'était le meilleur moyen pour avoir de l'argent rapidement. »

    Pas qu'il soit forcément très fier de son 'métier' en dehors des cours mais c'est ce qui lui permettait de subsister et ce en vivant confortablement. Depuis quelques temps il n'avait plus à se serrer la ceinture et je peux vous dire que ça fait du bien, on se sent tout de suite allégé de nombreux kilos ! Et bien sur Yuusuke aurait pu trouver autre chose pour se faire de l'argent mais dealer ou se prostituer, très peu pour lui, il avait plus de fierté que ça. Le mensonge et le fait de revêtir un masque tout les soirs pour tromper des femmes en manque d'amour était surement moins grave... surement.

    Tout en répondant à son interlocuteur, Yuusuke avait finit d'arranger son petit plateau repas, en bonne femme de service et se dépêcha donc de l'apporta vers l'endroit ou s'était assit Arata. On pouvait y voir toutes sortes de cochonneries, en passant de simples paquets de bonbons à des chips ou des donuts... les donuts c'était obligé, sérieusement, comment s'en passer ? Yuu espérait qu'Arata allait aimer quelque chose dans tout ça, au pire y'avait un convini dans le coin de la rue, ils pourraient aller acheter quelques provisions, c'était pas un problème. Mais il ne fallait surtout pas oublier les deux chocolats chauds qu'il avait soigneusement préparés ce petit bonhomme. Il n'avait bien sur pas oublié la bombe de crème chantilly pour le transformer en chocolat liégeois ! Non, Yuu n'oublie jaamis rien quand il s'agit de bouffe, on se croirait à une pyjama party ou une soirée entre meufs venant de se faire larguer et se consolant dans de la crème glacée, à la limite du pathétique. Mais au final c'était encore pire, deux jeunes hommes qui se réunissaient pour jouer à des jeux limites.

    « J'espère que ça t'iras, si jamais tu veux autre chose hésite pas, on peut descendre en acheter ! »

    Quel gentil hôte que voilà, il faisait tout pour satisfaire son invité, le coeur sur la main. Un peu trop surement... C'était un coup à se faire avoir et il se faisait avoir. Beaucoup trop malgré sa vivacité et son intelligence, on profitait souvent de ses petites attentions ou des cadeaux qu'il offrait régulièrement à ses amis. En même temps pour lui y'avait rien de plus beau que de voir s'épanouir le sourire d'un ami qui le remerciait, c'était déjà un énorme cadeau à ses yeux.

    Bref, arrêtons un instant de blablater sur n'importe quoi et place au jeu !



Y'a des trucs que je voulais demander mais j'ai oublié x_x
Sinon c'est du pas relu du tout x'D
Revenir en haut Aller en bas


I'm Contenu sponsorisé;

MessageSujet: Re: [ABANDON] Come to play with my (joy) stick || ft. Arata   

Revenir en haut Aller en bas
 

[ABANDON] Come to play with my (joy) stick || ft. Arata

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kusha Kusha :: Back to LIFE :: Sujets Terminés ou abandonnés-